mercredi 23 septembre 2015

Nip/Tuck

Voilà Dali a succombé à la pression, le monde de la beauté impitoyable. 
Si tu veut être un beau bouledogue tu dois avoir de belles narines, le dictat de la beauté a encore frappé.
Dali s'est fait refaire le nez, il ressemble maintenant à Brad Pitt ! 


Un peu d'humour, cela ne fait pas de mal ! 

Hier le 22 septembre, Dali a subit une opération très courante chez les bouledogues et les autres races brachycéphales : Sténose des narines et voile du palais. 

Comme vous le savez, si vous suivez ses aventures, la santé de dali est fragile. En effet ce dernier est né avec une pathologie cardiaque : une sténose pulmonaire peu serré. 
Nous savions qu'il devait subir une opération au niveau du nez et du palais, ces narines très serrées, ses ronflements et ses régurgitations étaient là pour ne le rappeler tous les jours.
La décision de le faire opérer reposait sur sa deuxième échographie cardiaque passée début septembre. L'échographie a révélé que son cœur était stable, la sténose n'a pas évoluée, nous avons donc pris la décision de le faire opérer. 

Dali avait besoin de cette intervention rapidement afin de soulager son cœur, sa respiration étant bloquée par ses narines et son palais, son cœur devait fournir un effort encore plus important. 

Le jour J, nous devions déposer Dali à la clinique vers 9h00. 
Nous avons rencontré le chirurgien qui nous a confirmé que Dali avait vraiment besoin de cette opération, ses narines n'étaient pas que très serrées mais fermées. Dali souffrait d'une sténose très sévère, il ne respirait pas du nez. 
"Mon ancien nez."

Il avait eu connaissance de son état de santé via son confrère qui suit Dali pour son cœur. 
Il nous a bien expliqué que cette intervention sur un chien en pleine santé était lourde et risqué, donc sur Dali cette intervention était encore plus délicate. Il nous a rassuré, en nous disant qu'un protocole allait être mis en place pour l'anesthésie de Dali. 

Dali a eu une petite piqure de décontractant, le chirurgien l'a emmené tout de suite après. 

Nous avons pu prendre des nouvelles auprès de la clinique peu après 11H30, l'opération s'était bien passé, et son cœur  avait supporté l'anesthésie. Nous pouvions donc venir le chercher à 18H00.

Quelle joie de retrouver notre petit Dali, mais tiens c'est bizarre, plus aucun bruit !!!
Résultat : de jolies petites narines bien écartées et 1,4 cm de voile du palais en moins.

Mon nouveau nez !

Le chirurgien nous a fait une petite ordonnance avec le traitement de Dali, 6 jours de cortisone et 10 jours d'antibiotique pour éviter les infections. 

Pour la nourriture, il nous a conseillé de ne rien changer, mais j'ai quand même pris la liberté de mouiller les croquettes de Dali lors de ses repas. 
La facture n'est pas très élevé, en tout 530 euros, pour ailles des narines, voiles du palais, consultation et traitement. 
Les fils de ses narines sont résorbables, nous devons juste aller consulter son vétérinaire au mois d'octobre pour faire un check-up.

Dali est un peu grognon et très pot de colle depuis son retour, cela devrait passer avec la cicatrisation de ses plaies. 
Il prend son traitement avec bon cœur comme toujours, je le récompense avec des petites friandises molles pour ne pas lui abimer son nouveau palais. 
J'ai aussi retiré tous les jouets ( oh le monstre !!!!!), mais rassurez-vous c'est pour son bien. Je ne préfère pas qu'il mâchouille et qu'il s’énerve en jouant avec Iona pendant quelques jours, le temps de sa convalescence.

Je ne regrette pas un seul instant d'avoir pris la décision de le faire opérer, même si la décision était dur à prendre et que la journée de hier fut une grosse source de stress et d'angoisse. Il avait un besoin vital de cette intervention.

Dali se remet doucement, à la prochaine pour de nouvelles aventures.






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire