mardi 10 mars 2015

La mécanique du cœur !

Comme je vous l'avais dit dans de précédents articles, mon petit Dali a un petit défaut fabrication : il souffre d'un souffle au cœur.

Quand nous l'avons pris nous étions parfaitement au courant (oui je me répète, je radote, mais je ne souhaite pas que l'intégrité de l'éleveuse soit mis en cause, une personne qui nous a fait une très bonne impression et passionnée par ses chiens.), et nous avions aussi un certificat de santé qui nous précisait que Dali souffrait d'un léger souffle au cœur.


Certains nous trouvent courageux, et d'autres fous de s'être lancé dans cette aventure.
Je vous avoue que parfois c'est dur de se dire qu'il a une épée de Damoclès au-dessus de la tête, j'ai une fâcheuse manie de le surprotéger, dès qu'il fait un bruit suspect ou souffle plus fort que d'habitude je suis aux aguets .... Et ça me bouffe la vie et la sienne ! Donc promis, mon petit Dali, je vais te foutre la paix et te laisser faire le fou comme tu aimes!!!!

Heureusement pour Dali, nous avons un super vétérinaire, pour lui le meilleur traitement est le préventif.
Nous avons donc mît  en place ce traitement  à base de comprimés Benazecare 5mg.
Un demi comprimé par jour, avec un suivi médical. Cela me semble logique d'emmener un chien souffrant d'une pathologie plus souvent chez le vétérinaire, pour contrôler l'évolution de sa pathologie et aussi pour adapter son traitement.
Le traitement n'est pas très onéreux, 15,50 € par mois, mais pour mon Dali ça n'a pas de prix ;)








2 commentaires:

  1. Eh bien moi je pense qu'il a trouvé le foyer parfait le petit Dali, il est choyé comme il faut :)

    RépondreSupprimer